Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre
  • Charger l'image dans la galerie, Palets de marelle anciens en verre

Palets de marelle anciens en verre

Prix normal
$105.00 USD
Prix réduit
$105.00 USD
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Frais d'expédition calculés lors du paiement.

La marelle est un jeu très ancien : on en a retrouvé un diagramme sur le sol du forum de Rome. Sa forme actuelle, avec enfer et paradis (ou ciel et terre), ne semble pas remonter au-delà du XVIIe siècle. Le joueur progresse sur un seul pied en poussant un caillou ou un palet de la genèse au paradis. Le diagramme imite en général le plan d’une cathédrale ou un colimaçon. 

Pour jouer à la marelle, dans certaines régions de France on utilisait des palets de bois de 7 à 8 cm de diamètre, chaque enfant avait son initiale gravée sur son palet. Mais les enfants pouvaient aussi couler du plomb ou même de l’étain dans le fond d’une boîte en fer. 

Les plus beaux palets ont étés fabriqués en Belgique, dans la région du centre (La Louvière, Morlanwelz,…). Il s’agissait de souffleurs de verre, qui avec des restes de pâtes de verre de toutes sortes de couleurs, confectionnaient des palets que l’on vendait entre 50 centimes et 1 franc belge. Du coup, on appelait aussi ces palets des "bousillés", des paradis ou encore des glettes.

Ces trésors intimes sont maintenant présentés au sein de collections muséales à Vierzon, Dordives et à Sars-Poteries (source : https://www.cerfav.fr/wp-content/uploads/2022/12/idverreinfos85.pdf).

Ces palets sont devenus très rares, car la plupart finissaient leur vie cassés en mille morceaux ! Une des mesures utilisée était de 6,5 cm de diamètre (source : https://eric-itschert.blogspot.com/). Le palet  était conservé, comme un trésor, par son propriétaire surtout s’il se distinguait des autres par la forme ou la couleur. Pour les règles du jeu, voir : https://memoiredeneupre.be/0154-la-marelle/

Sont proposés ici 9 palets en verre anciens fabriqués à la main à motifs variés : 1 blanc, 1 bleu, 4 verts, 1 rose saumon et 2 incolores.

Ils datent du début du XXème siècle et sont en excellent état.

Ce sont de beaux objets de collection !

Dimensions : diamètre de 5 cm à 7,5 cm, épaisseur  +/- 1 cm, poids total 1026 g.

Livraison offerte pour la Belgique, la France, les Pays-Bas et le Luxembourg.

Envoi soigné.